Ils réutilisent les flux OGC de GéoBretagne

 

Les flux OGC de GéoBretagne sont de plus en plus utilisés par des partenaires.

Sur les flux raster, cela permet de ne pas démultiplier les lieux de stockage de données volumineuses (ex. orthophotographie aérienne) tout en ayant le confort de pouvoir disposer de tous les systèmes de projections usuels.

Sur les flux vecteur, cela garantit l'accès aux données au plus proche du producteur et donc la fraîcheur de l'information disponible sans nécessité de recharger systématiquement les mises à jour.

 

Si vous voulez, vous aussi, signaler un cas de réutilisation des flux GéoBretagne, signalez-le via le formulaire de contact.

Voici quelques exemples de réutilisations :

Réutilisation de flux GéoBretagne :

    

le flux OpenStreetMap réutilisé dans l'application Territoire à la Carte de Concarneau Cornouaille Agglomération

 

 

   

 le flux de la Carte de Cassini réutilisé dans le portail SIG du Pays de Guingamp

 

 

     

le flux de l'orthophotographie aérienne réutilisé dans l'application de consultation du Plan Local d'urbanisme de la commune de Saint-Ave

 

 

   

les flux de GéoBretagne réutilisé dans le module de cartographie dynamique de Bretagne environnement

 



   

 

 les flux de l'orthophotographie aérienne et d'OpenStreetMap réutilisés dans le portail Rando et balades de la communauté de communes de la côte d'Emeraude

 

 

 

 les flux de l'orthophotographie aérienne, d'Open Street MAp et du SCAN25 réutilisés dans l'application dédiées aux déchets de Lannion Trégor Agglomération.

 

 

Réutilisation complète des flux et du visualiseur GéoBretagne

   

le site cartographique de la communauté de communes du Pays d'Aubigné

 

 

   

le projet VIDAE d'Agrocampus Ouest