Pôle métier Référentiel topographique - feuille de route

La feuille de route décrit les objectifs, l'animation, les missions et le périmètre du pôle métier Référentiel topographique.

Objectifs

Les objectifs du pôle métier Référentiel topographique se déclinent selon 4 axes :

  • accompagner et porter à connaissance la mise en œuvre d'acquisition, de gestion et de contrôle des données à grand échelle : bonnes pratiques, retour d'expérience et vulgarisation
  • échanger et partager autour des usages et de la diffusion des données grande échelle
  • assurer une veille et un suivi du contexte réglementaire
  • assurer le lien avec l’échelon national à travers la participation à des groupes de travail : commission Données du CNIG (PCRS), AITF, observatoire régional des DT-DICT

Animation

La co-animation du pôle métier Référentiel topographique est assurée par :

  • Sylvaine Duceux (Lorient Agglomération)
  • Cécile Olivier / Clément Anet (Rennes Métropole)
  • Christophe Piriou (Brest Métropole)
  • David Bigoin (Morbihan Energies)

Missions générales

  • organiser et animer des réunions régulières du pôle métier Référentiel topographique (environ 2 à 3 par an) et éventuellement des groupes de travail restreints en fonction des thématiques / projets / expérimentations,
  • aider à la compréhension des enjeux et des objectifs de la réforme anti-endommagement des réseaux, proposer des guides méthodologiques adaptées, proposer des ateliers pratiques,
  • participer aux réunions des groupes nationaux sur la thématique : groupe de travail du CNIG (GT PCRS-accompagnement), AITF, ... pour assurer l’articulation et l’échange avec les travaux bretons,
  • travailler à l’élaboration d'outils d'import-export (PCRS : validateur, certificateur), d'agrégation des données référentielles,
  • contribuer à l’amélioration de la documentation et de la gestion des réseaux,
  • constituer un observatoire des données à grande échelle dans les structures bretonnes.

Périmètre

Toutes les « autorités publiques » en Bretagne, au sens de la directive INSPIRE et du périmètre prévu au partenariat GéoBretagne.

Et en particulier : collectivités, services de l’Etat, notamment DDTM et DREAL, gestionnaires de réseaux (eau, énergie, …).