Réutilisation avec QGiS

QGiS est un logiciel SIG publié sous licence GPL.

C'est l'un des projets officiels de la fondation Open Source Geospatial(OSGeo). Il fonctionne sous Linux, Unix, Mac OS X, ainsi que Windows et prend en charge de nombreux formats vectoriels, rasters ainsi que les formats et fonctionnalités de plusieurs bases de données.
N'hésitez pas à télécharger la dernière version à jour de Quantum GIS pour l'essayer.

Ici, détail pour se connecter à un flux WMS, WFS, WMTS et WCS.

 

 N.B : version utilisée 2.8.1

 Ouvrir QGIS

 

Si votre organisation passe par un proxy pour se connecter à internet :

cliquez sur Préférences -->  Options --> onglet réseau et renseignez l'adresse IP et le port du proxy. Vous pouvez aussi choisir le type de proxy DefaultProxy qui permettra à QGis d'utiliser le même proxy que votre navigateur web.

 

Pour se connecter à des flux WMS :

Dans le menu Couches, ajouter une couche, Ajouter une couche WMS ou sur ce bouton 

Dans la fenêtre active, faire nouveau et attribuez un nom pour la connexion. Renseignez ensuite l'url du service demandé ex : https://geobretagne.fr/geoserver/cd35/wms et éventuellement un login / mot de passe partenaire. Vous pourrez par la suite rappeler ce service paramétré dans n'importe quelle session de QGIS.

Cliquez sur connexion : la liste des couches présentes dans le service WMS est alors visible.

Sélectionnez la ou les couche(s) qui vous intéresse(nt), précisez éventuellement le système de projection souhaité et cliquez sur ajouter. Fermer la fenêtre. Le service est désormais visible dans QGIS.

 

N.B : Il est possible d'ajouter quelques connexions WMS de GéoBretagne en chargeant un fichier depuis le menu WMS.

Une fois cliquez sur le bouton Charger, il faudra charger ce fichier.

 

Pour se connecter à des flux WFS :

Dans le menu Couches, ajouter une couche, Ajouter une couche WFS ou sur ce bouton 

Dans la fenêtre active, faire nouveau et attribuez un nom pour la connexion. Renseignez ensuite l'url du service demandé ex : https://geobretagne.fr/geoserver/dreal_b/wfs  et éventuellement un login / mot de passe partenaire (pour accès aux données restrictives).

 

Cliquez sur connexion : la liste des couches présentes dans le WFS est alors visible

 

 

Sélectionnez ensuite la ou les couche(s) qui vous intéresse(nt), éventuellement précisez le système de projection souhaité (WGS84 par défaut) et cliquez sur OK. Le service est désormais visible dans QGIS.

 

Le nombre d'objets récupérés par WFS étant limité par le serveur à 50000, parfois moins, et le temps de récupération pouvant être long, il est conseillé d'utiliser une des deux solutions suivantes pour limiter l'affichage :

Le  filtre qui permet d'établir une requête pour sélectionner les entités qui nous intéresse. Pour cela, cliquez dans la colonne filtre correspondant à la couche que vous voulez ajouter, une fenêtre de création de requête s'ouvre.

 

Par exemple ici, on ne sélectionnera que les parcelles cadastrales de la commune au code insee 29120.

 

Décocher l'option Cache feature.

Cette option permet de ne pas charger par défaut toutes les entités. Le logiciel chargera les entités correspondant à l'emprise active. Dès lors que l'on changera d'emprise, un message apparaîtra pour dire qu'il recharge les entités correspondant à la nouvelle emprise.

Extraction de données WFS avec QGIS

Les données chargées par le WFS peuvent être très facilement enregistrées en local. Il suffit pour cela de faire un clic droit sur le nom de la couche, puis de choisir sauvegarder sous. La boîte propose alors de choisir le format et le système de projection.

 

 

N.B : Il est possible d'ajouter quelques connexions WFS de GéoBretagne en chargeant un fichier depuis le menu WFS :

 

Une fois cliquez sur le bouton Charger, il faudra charger ce fichier.

 

 

Pour se connecter à des flux WMTS :

Il faudra procéder de la même façon que pour une couche WMS, dans le menu couches, cliquez sur le bouton Ajout de couche WMS

 

 

La liste des couches apparaît dans l'onglet Jeu de Tuiles

Chaque couche propose plusieurs jeux de tuiles qui correspondent à tous les couples format/projection. Sélectionnez la couche puis cliquez sur Ajouter pour l'ajouter à la carte

 

Pour se connecter à des flux WFS-T :

QGIS gère l'édition d'un flux WFS. Pour cela éditer le flux WFS et de lui ajouter la version 1.0. Ensuite il suffit d'ouvrir le flux WFS pour lequel vous disposez des droits d'édition. Il faudra ensuite lancer une session d'édition comme s'il s'agissait d'une couche géographique classique.

 

Pour se connecter à des flux WCS

Dans le menu Couches, ajouter une couche, Ajouter une couche WCS ou sur ce bouton wcs1.png

Dans la fenêtre active, faire nouveau et attribuez un nom pour la connexion. Renseignez ensuite l'url du service demandé ex : https://geobretagne.fr/geoserver/photo/wcs  et éventuellement un login / mot de passe partenaire (pour accès aux données restrictives).

wcs2.png

Les données ne sont pas visible tout de suite : il faut zoomer pour les apercevoir. UNe limite de taille de donnée a été paramétrée sur GeoServer. Par exemple, pour les orthophoto, la donnée est visible à partir de l'échelle 1:8531.

Ensuite, on se positionne sur la zone qui nous intéresse. Clic droit sur la couche -> Enregistrer Sous...

!! On veillera à cliquer sur Emprise du canevas pour éviter de télécharger tout le département (ce qui prendrai plusieurs...semaines!) et on utilisera la compression élevé pour éviter d'avoir un fichier TIF trop gros.

wcs3.png